La respiration contre le stress

La respiration méditation et relaxation essentielles au bien-être.

Respiration

Fonction biologique qui permet l’absorption de l’oxygène et le rejet du gaz carbonique.

J’ai lu une phrase totalement bateau que certains trouveront un peu comme de la philosophie de mes deux. Ça disait, en substance, que l’on peut vivre plusieurs jours sans manger ; un ou deux jours sans boire ; mais on ne tiendra que quelques minutes grand maximum si l’on s’arrête de respirer. Et pourtant, on fait tous la même erreur : on néglige notre respiration.

Histoire de continuer sur l’analyse Miss France du jour. Nous avons trop d’occupations superflues, nous ne prenons plus le temps de nous recentrer sur nous même et, finalement, on en oublie de respirer profondément.

Le stress conduit à une mauvaise respiration et pire encore, une mauvaise respiration conduit au stress. Dès maintenant, vous pouvez régler un de ces problèmes. Soyez moins stressé.



La respiration : essentielle et responsable de notre bien-être.

Respirer correctement c’est prendre du recul. C’est prendre le soin de se recentrer sur soi-même comme je le disais précédemment.

On se rend de plus en plus compte que cette dernière est essentielle et vitale à une vie saine. Chose que les indiens et les chinois ont compris des milliers d’années auparavant. Dorénavant, on va se la jouer yogi.

La Pranayama, la guérison par le souffle.

La pranayama est une des trois principales composantes du yoga. Elle s’axe sur le souffle ; plus généralement, la respiration.  Le prana étant l’énergie vitale universelle.

Alors, oui, pour certains ça paraîtra un peu Chevaliers du Zodiac force cosmique de Pégase. Toutefois, faites un petit effort d’objectivité. Forcé de constater que les mecs avaient déjà trouvé le filon il y a déjà plus de deux mille ans. C’est là que je me dis que je fais un peu pitié avec mon iPhone. Moi qui pensais être en avance sur les autres. Le con. Je digresse.

En gros, notre respiration est donc de l’énergie (oxygène) qui est vitale et universelle. Par conséquent, sans ça, on crève et c’est pareil pour tout le monde. (Si un yogi lit ça, il doit bien se marrer.)

Je ne vous ferais pas un cours de pranayama, même si je pratique depuis environ 4 ans. Je n’en ai ni le talent ni les connaissances essentielles. En revanche, je peux vous dire que tous les exercices de sophrologie, de méditation ou d’auto-hypnose qui ont été repris ces derniers années sont tirés du pranayama.

Les effets d’une bonne respiration sur votre état mental et physique.

Le principal effet est que, tout simplement, ça décontracte. Je voulais parlais auparavant de la sophrologie.

À vrai dire, si on a intégré des exercices de respiration tirés du yoga dans la sophrologie, ça n’est pas pour embêter le monde. C’est tout simplement pour cette raison. Et aussi, parce que des exercices comme le plus basique, qui est la respiration complète, permettent à la personne qui les pratique de relâcher son diaphragme et toutes ses zones de tension en un temps relativement rapide. Bien évidement, tout dépend de votre niveau d’anxiété.

Cela dit, outre l’effet anti-stress de la respiration, on peut en citer une autre : la respiration est énergisante lorsqu’elle est correctement pratiquée. Et, si elle est énergisante, elle pourra influer sur les états de dépression mineur.

Vous serez donc plus énergique en pratiquant régulièrement des exercices de respirations comme dans la méthode Wim Hof.

Même pour le sport je trouve ça génial. Faites les exercices de respiration que je vous conseille plus bas avant vos séances et je peux vous dire que vous respirerez mieux pendant l’effort. Vous verrez vos performances sportives augmenter. J’ai notamment améliorer mon chrono de 25 secondes par kilomètre en course à pieds grâce aux exercices de respiration.

3 exercices de respiration que vous pouvez faire pour vous relaxer.

Nous allons désormais voir 3 exercices basiques et essentielles.

La respiration complète.

C’est la respiration la plus importante à mon sens. C’est aussi le cœur du yoga (on l’appelle aussi respiration yogique).

Elle se fonde en trois parties :

● la partie abdominale ;

● au niveau des poumons (normal me direz-vous mega lol) ;

● La respiration claviculaire. En réalité, il s’agit du haut des poumons, mais on l’appelle le plus souvent comme ça. .

Vous serez plus à l’aise en vous allongeant si vous ne l’avez jamais pratiqué. (N’y voyez rien de sexuel bande de dégueulasses). Pour débuter, l’inspiration commence par l’abdomen. On inspire donc par le nez doucement en gonflant petit à petit le ventre. La respiration doit se faire lentement et silencieusement.

Continuez votre inspiration avec le bas des poumons doucement et finissez par le dessus de votre cage thoracique (le haut des poumons). L’expiration se fera en vidant le bas du ventre dans un premier temps. Continuez ensuite par vider le haut de la cage thoracique ; puis la cage thoracique toute entière.

Les premières fois, vous aurez probablement tendance à avoir une respiration saccadée surtout si vous êtes tendu. Puis, au fil du temps vous trouverez plus d’aisance à la pratiquer. Ainsi, la séparation entre les trois parties sera plus fluide.

Sama vritti ou respiration carrée.

La respiration carrée ou sama vittri reprend la respiration complète en ajoutant une valeur temporelle et rythmique.

C’est une respiration très relaxante.

On se base sur 4 durées équivalentes :

-inspiration de 8 secondes;

-rétention 8 secondes;

-expiration de 8 secondes;

-rétention 8 secondes.

Répétez le cycle entre 8 et 12 fois le soir avant de vous coucher. Je peux vous dire qu’en plus de votre douche froide, vous dormirez comme un bébé.




Si vous avez un iPhone ou encore mieux un Apple Watch, vous pouvez télécharger l’application Box Breathe pour vous aider à compter. Je l’ai et ça déboîte.

Ujjayi

⚠️ Vous devez apprendre la respiration complète avant de pratiquer ujjayi. Ce sera bien plus efficace.

C’est mon exercice de respiration préféré. J’en fais 9 comme celle-ci et je dors peu importe où je suis et ce que je fais. (Humour, j’exagère bien évidement. Elle est très relaxante, c’est tout).

Il s’agit ici de contracter sa gorge pendant la respiration (complète). On émet alors un son rauque qui vous rappellera le bruit des vagues.


Pour terminer, il est intéressant de se lancer dans les exercices de respiration pour les différentes raisons évoquées plus haut. Soyez patient et n’attendez pas des résultats incroyables. La respiration aide beaucoup. Cependant, cela demande de la patience.

Je conseille souvent de coupler les exercices de respiration avec la méditation et le yoga si le but recherché est la relaxationSi vous arrêtez aussi de fumer, constatez l’évolution. En couplant ces trois exercices, là, je crois être à même de pouvoir avancer que les résultats peuvent être surprenant. Par ailleurs, les exercices de respiration sont de formidables outils pour améliorer ses performances sportives.

Je ne suis pas médecin et jamais j’oserais vous dire que la respiration vous soignera de tous vos maux. Parlez-en d’abord à votre médecin si vous sentez des signes de dépression ne serait-ce que mineur.